Bla de février 2019

Posté le .

L’histoire continue / Nouvelle page

L’histoire de l’Usine, au delà de toutes ses folies, son exubérance et  son originalité ne diffère apparemment que peu de celle d’un autre  lieu culturel qui prend de l’âge. À côté des grandes dates et événements mémorables, les histoires dont on se souvient dans ces lieux marqués par la patine du temps sont celles des êtres qui font vivre leurs murs, vont et viennent, restent ou s’en vont et accueillent les suivant-e-s.

Et comme l’histoire de L’Usine continue de s’écrire mois après mois dans  le Vox, ce numéro de février fait l’objet de deux modifications qui  auraient pu passer inaperçues mais qui marqueront en réalité deux  événements majeurs. Tout se passe dans la rubrique « Renseignements  Généreux ».

Le premier d’entre-eux est la fin de l’atelier de graphisme Compost  avec le décès de Dom. Membre de l’Usine depuis la première heure ou pas loin et créateur du Vox que vous tenez dans les mains, c’est le  cœur lourd que nous  devrons nous résoudre à retirer son nom des  prochains numéros. Plutôt que de nous appesantir sur son absence, il est  peut être bon de rappeler une chose que Dom répétait souvent à propos de  l’Usine : malgré toutes les galères, ici ce qui est bien, c’est qu’on a la possibilité de faire !

Et c’est justement en parlant de faire que nous allons vous introduire  l’autre changement du Vox pour lequel nous nous réjouissons tous : l’ouverture de L’Atelier ! Nouvel espace d’expression culturelle et  politique, le projet central de l’Atelier est une bibliothèque, composée  d’un info-kiosque, d’archives et de documents à consulter sur place et à emprunter gratuitement.

En plus se ses permanences et événements  réguliers (apéro littéraire de 18h à 21h tous les 3ème vendredis du mois  ; goûters à thèmes tous les derniers dimanches du mois), L’Atelier proposera aussi toute une programmation avec des activités politiques,  artistiques et même sportives.

Ainsi l’histoire de l’Usine avance au rythme de celles de ses membres, dans un mouvement de perpétuel renouvellement. Nous tournons une page et  démarrons un nouveau chapitre, tout en gardant en tête qui on est et  notre envie de faire !

« La vie c’est ce qui arrive quand on avait prévu autre chose »
Dom (et accessoirement John Lennon)