oldmike2nb-300x300

BLA / EDITO MARS 2017

Posté le .

 

 

 

 

 

 

 

        Violences d’État en État d’exception

La novlangue est le «langage politique destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que du vent»

Le vocabulaire de la novlangue des dominants théorisé par George Orwell et Alain Bihr s’est enrichi dernièrement de nouveaux mots: les crimes d’Etat sont des «bavures», des «manquement regrettables», des «incidents»… Le mal est ainsi accidentel et aucun défaut structurel et politique affecte les institutions de la République.

L’impunité de facto des forces de l’ordre est légitimée par le «pacte républicain qui nous unis tous», dans un énième hommage sécuritaire pour la réaction.

«Tous unis» dans des espaces hétérogènes de ségrégation économique, sociale et ethnique. « Tous unis » dans l’humiliation quotidienne. « Tous unis » dans un état d’exception permanente.

«Tous unis». Toutes et tous uni.e.s avec les héritiers d’une immigration coloniale et postcoloniale. Toutes et tous uni.e.s unis en solidarité aux victimes des violences policières.

Davide