L’USINE SERA OUVERTE CE WEEK END MAIS LA MOBILISATION POUR DES LIEUX ALTERNATIFS SE POURSUIT !!!

Posté le .

En se mettant en grève le 23 octobre dernier, l’Usine a alerté une fois de plus les autorités politiques du canton et de la ville de Genève sur la problématique du manque de lieux culturels, notamment nocturnes. Les nombreuses fermetures de lieux autogérés et accessibles à tous ces dernières années ont fait porté à l’Usine le lourd poids d’être un des derniers lieux autogérés ouvert au centre ville.

Les parades nocturnes du 23 et du 29 octobre dernier ont créé un mouvement dépassant de loin nos espérances. Une réelle mobilisation s’est formée autour de cette revendication de lieux, mobilisation qui va se poursuivre et s’amplifier semaine après semaine.

Le public qui hier s’acharnait sur une Usine qui lui refusait l’entrée, rejoint maintenant l’Usine dans sa lutte et surtout se l’est appropriée !!!

Sur le plan politique, des pistes ont été avancées mais restons vigilants, tant que rien de concret n’est signé. Nous avons déjà connu des effets d’annonce sans suites…

Ainsi, nous soutenons la mobilisation qui s’est formée suite à notre grève et nous nous réservons le droit de nous mettre à nouveau en grève si rien ne bouge ces prochaines semaines.