En avril ne perds pas le fil…

Posté le .

Qui sont les agitatrices de la République qui donnent tant de fil à retordre aux politiques ?

Les organisateurs de la manifestation spontanée critical mass ?

Les individus qui occupent des arcades laissées volontairement vides ?

Les organisatrices de manifestations non autorisées ?

Les cyclo terroristes ?

Les caniches ?

Ou alors serait-ce …

Les conducteurs de 4/4 dans une ville ou si l’on trouve deux nids de poules c’est que l’on a vraiment pas de chance ?

Le lobby immobilier qui possède les 3/4 de la ville et une large majorité du Grand Conseil ?

Les partis qui jonglent sur le thème de l’insécurité et qui diffusent la peur de l’autre à un moment où les citoyen.nes doivent plus que tout rester solidaires ?

Les élu.e.s qui chaque jour se moque des outils démocratiques ?

Qui a plus d’intérêt à criminaliser, à instrumentaliser, à faire porter individuellement le chapeau à des « organisateurs » de manifestations risquant de prendre de l’ampleur ?

Qui doit défendre ses plans d’action et se maintenir au pouvoir ?

Entre les moutons noirs ou les caniches blancs, porteurs d’idéaux de société ayant la capacité de rassembler des foules ou les gros 4/4 du marché de l’immobilier écrasant tout ce qui peut traverser la route de leurs intérêts personnels, n’hésitant pas à vider l’essence sociale et humaine de la ville…

Qui est coupable de crimes contre la citoyenneté ?

Rendez votre verdict.